MM
 
 "À mes débuts, entraîneur à la Grenobloise, je fais mes premières armes dans le secteur   performance et mène en parallèle mes études à l’UFR STAPS de Grenoble, dès 1995.
 
 Installée en Auvergne en 2003 en raison de l'activité professionnelle exercée par mon mari   en tant que Conseiller technique auprès de la Fédération de Judo, je donne naissance cette   même année à mon fils Louis, puis à Mathilde en 2007 et à Mael en 2016.
 Pour ma part, j’occupe depuis près de 15 ans le poste de directrice technique du club de   gymnastique de la Gauloise de Mozac, au sein d’une ambiance familiale. 
 Compte tenu de mon expérience passée à Saint-Etienne en tant que gymnaste et sociétaire   du Pôle France de Gymnastique, c'est avec à la fois nostalgie et impatience que   je redécouvre le Club de l'Indépendante Stéphanoise en tant que salariée, avec 30 ans   d'écart, dont je conserve les souvenirs des belles victoires collectives au début des années 90   avec le Club.
 Je me réjouis d’intégrer une grande structure telle que l’Indépendante Stéphanoise et de rejoindre toute son équipe de bénévoles et de salariés, dès la fin du mois d’août pour assurer les nouvelles missions qui m'ont été confiées. 
C’est un gros challenge d’arriver dans un club avec une équipe TOP 12, j’ai déjà l’avantage d’en connaître le règlement puisque j’ai été déléguée fédérale Top 12 au sein de la région AURA, mais je compte aussi sur toute l’équipe pour développer la meilleure stratégie afin d'atteindre les objectifs fixés.
S'agissant de mes projets, ils seront construits en étroite collaboration avec Patricia Rodriguez, la responsable technique, et le soutien des dirigeants du club, suivant des nouvelles orientations définies.
Je souhaite aussi développer un travail de collaboration avec Evelyne qui, grâce à son expérience et à la fonction stratégique qu'elle occupe auprès des plus jeunes, pourra notamment jouer un rôle important sur l’orientation et la détection des jeunes talents. 
Par ailleurs, j’ai à cœur de repartir avec une nouvelle génération (2015/2014) afin de les préparer au mieux à une éventuelle intégration à la classe primaire et/ou en structure de Haut Niveau, en menant un travail de partenariat et de collaboration avec le Pôle, dans le but de pérenniser les prérogatives du club formateur et de développer le centre de formation Top 12. 
Je souhaite conduire ces projets en veillant à mener une démarche visant à concilier la performance sportive, le respect et l’intégrité physique et morale des gymnastes, l'écoute, le soutien médical et la réussite scolaire. 
Enfin, la formation des jeunes cadres est aussi une exigence de notre métier d’éducateur pour laquelle j'apporte une attention toute particulière, puisque c'est dès à présent que se forment les futurs acteurs du Club de demain. 
Je vous dis à très bientôt."

Mélanie MARGERIT